Viñales

La nuit a été plutôt bonne, quelques réveils entre 3h et 7h à cause du décalage horaire m’ont permis alternativement d’allumer et d’éteindre le ventilateur.

Il fait chaud et moite, bienvenue au Caraïbes !

A peine elle m’a aperçue que Cary m’invite à m’assoir à table, puis arrive un défilé d’assiettes remplies de fruits, de charcuterie, de fromage, d’œufs. Pour accompagner ça un jus de mangue, pain, beurre et le « Cafe con leche », ou plutôt le « leche con cafe » proportions : 2/3 de lait, 1/3 de café !

1h plus tard et 2000 calories englouties direction la banque pour changer le liquide, 1h30 plus tard (merci la bureaucratie Cubaine), je reviens à la casa et demande des infos à Cary pour aller à Vinales. En 10mn j’ai un collectivo (taxi collectif a quasiment le même prix que le bus) qui passe me prendre dans 1h à la casa (Pourquoi casa ? Parce que à Cuba les touristes ne peuvent séjourner que dans les hôtels ou les « casas particulares », une sorte de guesthouse quoi).

En attendant je tourne dans les rues autour :

Les vieilles voitures américaines sont bien là, certaines rutilantes, d’autres défraichit sous ce soleil de plomb.

De retour à la casa, je fais la connaissance de Stéphania et Safa, deux Françaises qui vont aussi à Viñales, on se retrouve ensemble dans une vieille 405 qui peine à démarrer.

2h30 plus tard nous voilà à Viñales, je vais voir la casa que Cary m’a conseillé, les filles en trouvent une autre pas très loin. Je me retrouve dans une micro maison à l’extérieur rose fuchsia.

Stef et Safa m’aperçoivent, on passe l’aprèm sur les rocking chair à discuter et à préparer le programme du lendemain.

Après une bonne nuit de sommeil, on se retrouve pour un déjeuner qu’on voulait matinal (histoire de pas marcher dans les plantations autour sous le soleil !). On trouve un petit dèj dans un resto, le gars débarque avec 3 brioches, 1Kg de charcuterie et 2 litres de jus de mangue WTF !

On part finalement vers 10h, en plein cagnard, direction la cueva des palmerito.

On s’engage sur des petits chemins de terre rouge, entre plantation de café et de tabac.

Les cowboys vont aux champs, à certains moments on se croirait au far West, des blancs sur leurs chevaux, chemise bien fermée et propre, chapeau de cowboys, bottes en cuirs avec un blue jean. Seul le cigare aux lèvres trahit le tableau.

Après 2h de marche, une charrette vide nous invite à faire un bout de chemin, au final le gars nous dépose un peu trop loin, on à loupé une bifurcation ! Pas grave, c’était marrant.

A la Cueva del palmerito est sensé se trouver une piscine naturelle, avec les filles on s’imagine une eau limpide au pied d’une chute d’eau, rafraichissante à souhait.

Que dalle !!!! La piscine se trouve au fond d’une grotte (ben oui, la cueva del palmerito quoi …)

En voyant le mince filet d’eau boueux qui part vers l’intérieur de la grotte, on se dit que c’est mal barré !

2 CUC (Pesos Convertibles 1 CUC = 1$) et 500 mètres plus loin dans le noir, on arrive à la piscine. Pas de chichis, de toute manière on ne voit rien, puis les bains de boue c’est bon pour la santé.

En sortant la chaleur redevient étouffante et l’idée de devoir refaire 2h30 de marche dans l’autre sens n’est pas des plus réjouissante !

En chemin on passe devant une plantation de tabac et on se dirige vers ce qui semble être « l’usine » : Une cabane avec seulement des rampants jusqu’à n’en plus finir reliés par des branches sur lesquelles sèchent les feuilles de tabac.

Pendant que Safa et Stef négocient leurs paquets de cigares, je tape la cossette à un cubain, précieux cylindre à la bouche et verre de rhum à la main … Les 2 prochaines heures vont être dures sous le soleil …

Heureusement on trouvera une cafétéria pommée au milieu de nul part (passage obligé pour les touristes faisant des excursions dans le coin), ce qui permet de faire le plein d’eau !

Je vous passe les dernières heures sous le soleil et la douche froide qui a suivie pour éteindre les flammes qui apparaissaient sur les bras.

Je trouve un collectivo pour le lendemain, histoire d’aller faire un tour du côté de la baie des cochons.

Puis je tourne dans Viñales et je termine le soir avec un resto en compagnie des filles.

Cuba : Arrivé à La Havane

C’est parti pour le premier article de ce court voyage à Cuba (on verra par la suite pourquoi court !).

Départ Lundi 1 Mai de Toulouse avec Iberia, petite escale à Madrid le temps de faire le gros avec un Burger King et décollage pour 10h de vol au-dessus de l’atlantique.

Arrivé à 21h à Cuba (+6h par rapport à la France), l’immigration est super rapide, le service bagage devrait s’en inspirer ! A 22h je suis dehors et j’avance doucement dans le flot de taxi pour essayer de repérer ma pancarte (La GuestHouse réservée pour cette nuit m’a affrétée un taxi).
Je replonge dans le bain de l’espagnol, merci aux quelques révisions faites avant le départ ! Surtout que le Cubain bouffe les S et les D et les espaces entre les mots semblent s’être évaporés dans cette chaleur moite.

Mon taxi me fait la cossette pendant les 40mn de voiture, Il conduit une vieille Moskvitch 408 avec ceinture de sécurité optionnelle à la construction, « tire sur la vitre » qu’il me dit, pour la fermer une fois arrivé.

Il me présente à Cary, une petite mamie les yeux pétillants qui fait l’effort de se présenter en anglais, ou plutôt ce qu’elle pense être de l’anglais. Elle m’ouvre la grille de la porte qui me sépare d’une première pièce qui semble arrêtée dans le temps; des tasses dépareillées sont disposées sur différents meubles dont aucun n’a le même style que son voisin.

On traverse un long patio tout en longueur parsemé de pots de fleurs qui au final ne laissent qu’un mince passage pour arriver au reste de la maison.

Une fois à la cuisine, Cary me donne ce que tout voyageur rêve en arrivant dans un pays chaud après 10h d’avion : Une bouteille d’eau fraiche !

Puis dodo !

Dans les yeux des Birmans

Un grand merci à la Birmanie et à ses habitants.

Voyez par vous même la gentillesse qui émane de leurs visages !

Lors d'un arrêt lunch entre rangon et ngwe saung

Lors d’un arrêt lunch entre rangon et ngwe saung

Pendant la séance photo sur Bagan

Pendant la séance photo sur Bagan

Hihi (Son prénom) 12 ans et parle 11 langues : dans un temple gardé par sa famille sur Bagan

Hihi (Son prénom) 12 ans et parle 11 langues : dans un temple gardé par sa famille sur Bagan

Frappeur de feuille d'or à Mandalay

Frappeur de feuille d’or à Mandalay

Le propriétaire de la maison lors de notre seconde nuit de trek

Le propriétaire de la maison lors de notre seconde nuit de trek

Moineau au monastère lors de la première nuit de trek

Moineau au monastère lors de la première nuit de trek

Vendeuse de souvenirs dans un village sur le lac Inle

Vendeuse de souvenir dans un village sur le lac Inle

Gosse traînant dans le marché sur autour du lac Inle

Gosse traînant dans le marché sur autour du lac Inle

Steff et son chauffeur de taxi dont elle est tombée raide !

Steff et son chauffeur de taxi dont elle est tombée raide !

Frère et soeur dans le train autour de Yangon

Frère et soeur dans le train autour de Yangon

Jeune maman pendant le trek

Jeune maman pendant le trek

Ooo des étrangers ! Sur Inle

Ooo des étrangers ! Sur Inle

Coucou furtif lors de la balade sur Inle

Coucou furtif lors de la balade sur Inle

San Oo, notre merveilleux guide pendant le trek

San Oo, notre merveilleux guide pendant le trek

Une autre maman pendant le trek

Une autre maman pendant le trek

Lors d'une pause miam miam dans un boui-boui

Lors d’une pause miam miam dans un boui-boui

Pause pendant le trek

Pause pendant le trek

Le maître !

Le maître !

Encore les moineaux au monastère lors du trek

Encore les moineaux au monastère lors du trek

Gars qui boude lors du trek

Gars qui boude lors du trek

Peut être un peu grand le vélo ? Lors du trek

Peut être un peu grand le vélo ? Lors du trek

Moineaux sur Inle

Moineau sur Inle

Notre guide sur le lac Inle (grand amateur de Bétel !)

Notre guide sur le lac Inle (grand amateur de Bétel !)

Fabrique de cigares sur Inle

Fabrique de cigares sur Inle

Mode lessive sur Inle

Mode lessive sur Inle

Sourire volé !

Sourire volé !

Balade dans les villages sur l'eau à Inle

Balade dans les villages sur l’eau à Inle

Remise des diplômes à Yangon

Remise des diplômes à Yangon

Mind tortle à la paya Shwedagon (Yangon)

Mind tortle à la paya Shwedagon (Yangon)

A bientôt pour un prochain voyage !

1 2 3 35